Restitution au XXIe S.

Après la phase de recherche et d’archéologie expérimentale, c’est la phase d’expérimentation.

 

Celle où l’on va tester les recettes et les travailler, dans une cuisine moderne pouvant répondre aux normes d’hygiène et de sécurité alimentaire du XXI° siècle. Force est de constater qu’une cuisson au gaz dans de l’inox ne donne pas du tout le même résultat qu’une cuisson au feu de bois dans de la céramique.

 

Le plus gros travail consisterait à retrouver non seulement les goûts mais également les textures des aliments en les cuisinant de façon « moderne ». Mais cela reste malheureusement impossible avec les techniques d’aujourd’hui. En effet, les ingrédients (végétaux, animaux) ont évolué au fil des siècles et subi des mutations, qu’elles soient génétiques, naturelles ou anthropiques. Dès lors, on ne sait quel pouvait être le goût réel des aliments d’autrefois et on ne peut faire aujourd’hui qu’une évocation ou une interprétation de la cuisine du passé.

 

Enfin vient la phase de restitution de ces travaux, sans doute la plus agréable. Celle où les recettes vont être offertes au grand public, que ce soit sous forme d’un banquet ou d’une publication. Ainsi, sortant de toute forme de cloisonnement culturel, c’est avec un immense plaisir que les découvertes sont partagées et rendues accessibles

 

Message en cours d'envoi ...

Le serveur à rencontré une erreur ...

Message envoyé !

Nos coordonnées

Cuisine Historique Fabian Müllers

 

contact_at_cuisine-historique.fr

 

Fabian Müllers : 07 70 80 95 55

Mentions Légales